GOURMANDISES

DESCRIPTION

La camerise est une petite baie ovale, souvent comparée à une forme allongée du bleuet. Également connue sous le nom de chèvrefeuille comestible ou haskap chez les anglophones, la camerise est une culture émergente en Amérique du Nord.

La camerise présente une peau d'un bleu similaire au bleuet, mais sa chair est d’un pourpre intense. Le fruit a de très petites graines, pratiquement imperceptibles en bouche. Le jus de la baie présente une couleur bourgogne très intense.

La camerise possède un goût unique et complexe, souvent associé au cassis, au bleuet et à la framboise. Certains y décèlent un soupçon de mûre, de nectarine, de prune et de rhubarbe. Fraiche ou transformée, la camerise dévoile des saveurs vraiment uniques qui peuvent varier d’un cultivar à l’autre.


ORIGINE DE LA CAMERISE
L’arbuste (Lonicera caerulea) pousse à l’état naturel dans les régions plus nordiques des forêts boréales d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord. Ce petit fruit est également présent au Japon, où il est utilisé depuis plusieurs centaines d'années.

Ce n’est qu’à partir des années 1990 que les Nord-Américains ont commencé des travaux d’hybridation de Lonicera caerulea, avec les travaux de la Dre Maxine Thompson de l'Oregon State University, puis avec les travaux du Dr Bob Bors de 'Université de Saskatchewan.

Le Lonicera caerulea est présent naturellement dans plusieurs provinces canadiennes, bien qu’il soit plutôt difficile à trouver à l’état sauvage. Puisqu’il n'est jamais une espèce dominante, il faut être un observateur averti afin de le repérer.


ORIGINE DU NOM 'CAMERISE'

Le nom « Camerisier » a été inventé au Québec lors du retour d’une mission en Saskatchewan en juin 2006. La sonorité francophone du mot « camerise » semblait plus appropriée que « haskap » pour réussir une percée dans le marché du Québec.

Plusieurs noms sont utilisés dans le monde pour désigner le Lonicera caerulea :

  • Camerisier : utilisé au Québec à partir de juillet 2006
  • Chèvrefeuille comestible : utilisé au Québec avant juillet 2006
  • Haskap : un ancien nom japonais qui signifie « baie de longue vie et une bonne vision » (également orthographié phonétiquement Haskappu, Hascap, Hascup)
  • Blue Honeysuckle : une traduction du descriptif russe
  • Honeyberry : inventé par Jim Gilbert de One Green Earth Nursery, Orégon
  • Sweet Berry Honeysuckle : un vieux nom commun des années 1940
  • Swamp fly honeysuckle : un nom commun inventé par les botanistes qui ont trouvé des plants sauvages dans des zones marécageuses


Pour le Québec et pour l’ensemble du Canada, les noms « camerise » en français et « haskap » en anglais sont retenus pour désigner le Lonicera caerulea.


Source:http://www.camerisequebec.com/la-camerise.php




CAMERISES

PLANTATION

Épicuriens de nature, nous désirons vous faire découvrir la région sous toutes ses formes et ses goûts avec une touche de nos origines, soit le lac Saint-Jean, et de nos voyages. Nous tenterons de mettre en valeur le terroir de la région dans vos assiettes au moment du petit déjeuner qui est inclus lors de la réservation d'une chambre dans notre formule "Gîte | Bed and breakfast ".

Mais qu'est-ce qui se passe au lac Saint-Jean ? Et bien une entreprise familiale qui cultive la camerise sur plus de 12 hectares. Ce petit fruit que nous avons planté en 2013 sera au cœur des mets proposés et nous vous le ferons découvrir sous forme de sirop, confiture, jus frais,  marinade, etc....

CAMERISES

LA RÉCOLTE

CAMERISES

LE CHAMPS